L’envie de tourisme spatial arrive en France

L’envie de tourisme spatial arrive en France

L’envie de tourisme spatial arrive en France 150 150 Le blog de Philippe Buron-Pilâtre

🇫🇷 L’envie de tourisme spatial arrive en France 

On connaît les leaders dans le monde avec SpaceX, Virgin et autres. Un petit français tente sa percée. Il s’agit d’un jeune ingénieur, Vincent Farret d’Astiès, avec son projet Zephalto. D’ici 2024, il entend conduire les touristes à 25 kms d’altitude dans une nacelle de ballon à hélium (ou à hydrogène). 

Le 21 août dernier, l’ingénieur a effectué un vol de quatre heures avec un ballon prototype depuis le département de l’Hérault. Il s’est posé 300 kms plus loin dans le Puy de Dôme, ayant vérifié la structure et la robustesse de son proto. Mais il est resté à l’altitude de mille cinq cents mètres. Il y a loin encore avec l’altitude souhaitée de 25 kms (la stratosphère) pour distinguer la courbure de la Terre et entrer dans le noir de l’Espace. 

Pour lui, le futur vol touristique durera six heures (en comptant la montée et la descente). Il envisage même de proposer des vols de nuit. Dès 2021 il souhaite proposer son ballon pour des applications scientifiques et industrielles. 

Le ballon final devrait mesurer près de 100 mètres de haut. Il sera conçu pour être réutilisable avec une nacelle et un régulateur de vitesse. D’ici là il faudra perfectionner le système avec une nacelle pressurisée pour les passagers permettant des vols à haute altitude. 

A l’heure où l’hydrogène retrouve ses lettres de noblesse dans le concert du discours écologique, l’ingénieur envisage ce gaz (meilleur porteur que l’hélium, moins cher et qui peut être obtenu par l’électrolyse de l’eau). Reste que ce gaz est réputé très inflammable. Mais comme disent les spécialistes “pas plus que les 60 litres d’essence ou de fuel dans les voitures). 

Jusqu’à la commercialisation il reste encore à franchir les différents paliers, à 8 kms, puis 15 kms et enfin le “graal” les 25 kms. L’équipe est en train de lever 6 millions d’euros pour poursuivre les recherches. Quant au futur prix du billet, il est estimé à 65.000 euros. Deux à six passagers pourront prendre place dans la nacelle. 


🇬🇧 The desire for space tourism arrives in France

We know the leaders in the world with SpaceX, Virgin and others. A little Frenchman tries his breakthrough. This is a young engineer, Vincent Farret d’Astiès, with his Zephalto project. By 2024, he intends to take tourists to an altitude of 25 km in a helium (or hydrogen) balloon basket.

On August 21, the engineer carried out a four-hour flight with a prototype balloon from the Hérault department. He landed 300 kms further on in the Puy de Dôme, having verified the structure and robustness of his prototype. But he remained at an altitude of 1,500 meters. There is still a long way to go with the desired altitude of 25 km (the stratosphere) to distinguish the curvature of the Earth and enter the darkness of Space.

For him, the future tourist flight will last six hours (including the ascent and descent). It even plans to offer night flights. From 2021 he wishes to offer his balloon for scientific and industrial applications.

The final balloon should be almost 100 meters high. It will be designed to be reusable with a nacelle and a speed regulator. Until then, the system will have to be perfected with a pressurized passenger pod allowing high altitude flights.

At a time when hydrogen is regaining its letters of nobility in the concert of ecological discourse, the engineer is considering this gas (better carrier than helium, cheaper and which can be obtained by the electrolysis of water) . Still, this gas is deemed to be very flammable. But as the specialists say “no more than the 60 liters of gasoline or fuel oil in cars).

Until marketing, the various stages still have to be crossed, at 8 kms, then 15 kms and finally the « holy grail » at 25 kms. The team is in the process of raising 6 million euros to continue the research. As for the future price of the ticket, it is estimated at 65,000 euros. Two to six passengers can be seated in the basket.