2020 et 2021 : deux années compliquées

2020 et 2021 : deux années compliquées

2020 et 2021 : deux années compliquées 150 150 Le blog de Philippe Buron-Pilâtre

🇫🇷 2020 et 2021 : deux années compliquées 

2020 a été une année compliquée pour les pilotes de montgolfières. Notamment pour les professionnels qui transportent des passagers. 2021, c’est l’année du changement européen avec les modifications profondes dans les réglementations sur la formation, la maintenance et l’exploitation. Une série de documents à comprendre, à analyser et à appliquer. Et de plus, la météo des premiers mois n’a guère été favorable. Heureusement le mois de juin ainsi que l’été s’annoncent sous les meilleurs auspices, même si d’aucuns prédisent des périodes de canicule. 

Le Championnat de France de montgolfières est prévu du 13 au 17 juillet dans le Grand Charolais avec une quarantaine de pilotes inscrits. Et gageons que les petits meetings de moins de 30 ballons vont reprendre vie dans toutes les régions françaises. Quant à nous, le temps presse car nous sommes passés en dessous des 45 jours avant le lever de rideau.

Le #GEMAB21 s’annonce sous les meilleurs auspices. Seule la météo est encore une interrogation. 32 ans plus tard, c’est l’incertitude majeure ? Allez en 16 éditions, le moyenne du nombre de vols est de 14 sur 19 vols potentiels. 


🇬🇧 2020 and 2021: two complicated years 

2020 was a complicated year for balloon pilots. Especially for professionals who carry passengers. 2021 is the year of European change with profound modifications in the regulations on training, maintenance and operation. A series of documents to understand, analyse and apply. In addition, the weather during the first months was not very favourable. Fortunately, the month of June and the summer are looking good, even if there are reports of heat waves. 

The French Hot-Air Balloon Championship is scheduled for July 13-17 in the Grand Charolais with about forty pilots registered. And let’s bet that the small meetings of less than 30 balloons will come back to life in all the French regions. As for us, time is running out as we have passed the 45 days before the curtain rises.The #GEMAB21 looks like it will be a great event. Only the weather is still a question mark. 32 years later, this is the major uncertainty? Come on, in 16 editions, the average number of flights is 14 out of 19 scheduled.