La vogue des touristes dans l’espace

La vogue des touristes dans l’espace

La vogue des touristes dans l’espace 150 150 Le blog de Philippe Buron-Pilâtre

🇫🇷 La vogue des touristes dans l’espace 

Que ce soient Elon Musk, Jeff Bezos ou encore Richard Branson, le rêve désormais est d’envoyer des touristes dans l’espace. Deux autres sociétés (une américaine et une autre française) se penchent sur la même activité, mais en envoyant jusqu’à la stratosphère des ballons. Aux Etats-Unis on parle d’un ticket aux alentours de 125.000 dollars, par passager, ce qui va sans nul doute limiter le nombre de futurs passagers. 

Quoiqu’il en soit, ce début de la 3è décennie du XXIè siècle est extraordinaire. On se prend à rêver de la fin des années 1960 où la volonté était d’aller conquérir la Lune. Aujourd’hui, c’est Mars et sans doute plus loin, mais avec une démarche scientifique plus forte et l’espoir de trouver des énergies qui remplaceront celles qui polluent actuellement. Quant aux vols pour les touristes, c’est bien l’attirance pour l’extraordinaire qui pousse les inventeurs à proposer des voyages qui sortent de l’ordinaire. Un peu comme au début du 20è siècle où l’on imaginait qu’en 2000, on aurait chacun son petit véhicule individuel aérien qui nous permettrait de nous déplacer sans souci. Le champ des possibles semble de plus en plus infini. Preuve que l’aérien fait toujours rêver quoiqu’en disent certains.


🇬🇧 The space tourist craze 

Whether it’s Elon Musk, Jeff Bezos or Richard Branson, the dream now is to send tourists into space. Two other companies (one American and one French) are looking into the same activity, but by sending balloons into the stratosphere. In the United States, the ticket price is around $125 000 per passenger, which will undoubtedly limit the number of future passengers. 

Whatever the case, the beginning of the third decade of the 21st century is extraordinary. One begins to dream of the end of the 1960s when the desire was to conquer the Moon. Today, it’s Mars and probably further away, but with a stronger scientific approach and the hope of finding energies that will replace those that currently pollute. As for flights for tourists, it is indeed the attraction for the extraordinary that pushes inventors to propose trips that are out of the ordinary. A bit like at the beginning of the 20th century, when we imagined that in the year 2000, we would each have our own little individual air vehicle that would allow us to travel without worry. The field of possibilities seems increasingly infinite. Proof that air travel is still a dream, no matter what some people say.