La relance de l’aviation légère

La relance de l’aviation légère

La relance de l’aviation légère 150 150 Le blog de Philippe Buron-Pilâtre

🇫🇷 La relance de l’aviation légère

En 1982, le Premier Ministre Pierre Mauroy charge le Sénateur (PS) Bernard Parmantier (1924-1993), d’une mission sur le redéveloppement de l’aviation légère en France. Sur le modèle de ce qui avait été l’aviation populaire, entre les deux guerres, il s’agissait de participer à l’innovation pour de nouveaux aéronefs et de donner les moyens à des jeunes d’accéder au pilotage. A cette époque les avions, les planeurs, les montgolfières, les hélicoptères, l’aéro modélisme ont une petite vie tranquille. On observe une nette désaffection dans les aéro-clubs. Autour d’une petite équipe qui n’a cessé de grossir, toutes les bonnes volontés se sont alors retrouvées pour que cette relance soit une réalité. C’est aussi le début du mouvement Ulm qui attire de nombreux adeptes. Le succès n’a pas été celui attendu, mais cela a provoqué une prise de conscience. Rappelons également les grandes manifestations de 1983 à l’occasion du bicentenaire du premier envol humain par #Pilatre-de-rozier. Je me souviens en 1992 avoir présenté au Sénateur Parmantier notre banc d’essai thermo acoustique pour brûleur de montgolfière. 


🇬🇧 The revival of light aviation

In 1982, the French Prime Minister Pierre Mauroy entrusted Senator Bernard Parmantier (1924-1993), with a mission on the redevelopment of light aviation in France. On the model of what had been the “popular aviation”, between the two wars, it was a question of participating in the innovation for new aircraft and of giving the means to young people to reach piloting. At that time, planes, gliders, hot-air balloons, helicopters and aeromodelling led a small quiet life. There was a clear disaffection in the flying clubs. Around a small team which has not stopped growing, all the goodwills have been gathered to make this revival a reality. It was also the beginning of the Ulm movement which attracted many followers. The success was not the one expected, but it provoked an awareness. Let’s also remember the great air shows of 1983 on the occasion of the bicentenary of the first human flight by #Pilatre-de-rozier. I remember in 1992 to have presented to Senator Parmantier our thermal and acoustic test bench for balloon burners.