L’infernal compte à rebours

L’infernal compte à rebours

L’infernal compte à rebours 150 150 Le blog de Philippe Buron-Pilâtre

🇫🇷 L’infernal compte à rebours.
Ainsi passent les années. En impair, le GEMAB se déroule. Et dès le mois d’octobre suivant, le compte à rebours se déclenche pour la future édition. Il y a bien sûr des périodes bien différentes car les premiers mois il s’agit de ranger, d’inventorier, d’établir des bilans. Et surtout de débriefer l’édition précédente. Ensuite vient le temps de réfléchir à la prochaine, de mettre en place un nouveau visuel, un nouveau slogan. Les dates restent sensiblement les mêmes car elles allient les réalités météos, les fermetures des entreprises, la disponibilité des pilotes dans le monde entier et surtout l’époque où les touristes viennent plus facilement.
A partir d’août (cette année 2022), ouverture des inscriptions des pilotes, la recherche de partenaires, la communication et la finalisation des plans d’implantations. Il faut attendre Pâques 2023, pour que la réflexion devienne réalité. Un mois avant l’événement, il est temps de construire les villages. Un tour de force et pendant 23 mois la question permanente : fera t il beau ? Et quel sera l’état du monde ?


🇬🇧 The infernal countdown.

So the years go by. Every odd year, the GEMAB takes place. And from the following October, the countdown starts for the next edition. There are of course very different periods because the first months are about tidying up, inventorying, drawing up reports. And above all to debrief the previous edition. Then comes the time to think about the next one, to set up a new visual, a new slogan. The dates remain more or less the same because they combine weather realities, company closures, the availability of pilots around the world and especially the time when tourists come more easily. From August (this year 2022), opening of the registration of the pilots, the search for partners, the communication and the finalization of the plans of implantations. It is necessary to wait for Easter 2023, so that the reflection becomes reality. One month before the event, it is time to build the villages. A tour de force and for 23 months the permanent question: will the weather be nice? And what will be the state of the world?