Record de vitesse russe pour atteindre l’ISS

Record de vitesse russe pour atteindre l’ISS

Record de vitesse russe pour atteindre l’ISS 150 150 Le blog de Philippe Buron-Pilâtre

🇫🇷 Record de vitesse russe pour atteindre l’ISS

La nouvelle est passée quasiment inaperçue tant la pandémie occupe la “Une” des médias. Le 14 octobre le vaisseau Soyouz MS-17 s’est amarré à l’ISS, seulement 3 heures 03 minutes après le décollage depuis le cosmodrome de Baïkonour (Kazakhstan). Un tel voyage prenait jusqu’alors 6 heures. 

La navette transportant l’astronaute américaine Kathleen Rubins et ses deux collègues russes Sergueï Ryjikov et Sergueï Koud-Sverchkov a donc réalisé une sacrée performance en divisant par deux le temps de trajet. Les Russes ont en effet mis au point un système de guidage qui permet de s’amarrer à l’ISS en seulement deux (et non trois orbites). Une innovation testée en avril dernier avec le vaisseau Progress qui avait ravitaillé la station spatiale. 

Les 3 passagers ont donc retrouvé les 3 autres locataires dans la station. Ces derniers doivent repartir vers la Terre le 22 octobre. 

C’est le premier lancement russe depuis le succès de SpaceX le 30 mai dernier. Ce vol avait permis de mettre fin aux neuf années de suprématie russe, ce qu’avaient du mal à supporter les américains. Le prochain vol de SpaceX est prévu pour novembre emportant 3 américains et un japonais. La “guerre” de suprématie entre les deux pays n’est pas finie car la perte pour les Russes depuis le succès de Space X est de 80 millions de dollars que la Russie facturait aux Etats Unis pour chaque vol. 


🇬🇧 Russian speed record to reach the ISS

The news has gone almost unnoticed as the pandemic is so much in the headlines. On October 14th, the Soyuz MS-17 docked at the ISS only 3 hours 03 minutes after takeoff from the Baikonur Cosmodrome (Kazakhstan). Such a journey used to take 6 hours.

The shuttle carrying American astronaut Kathleen Rubins and her two Russian colleagues Sergei Ryjikov and Sergei Koud-Sverchkov performed very well, halving the travel time. The Russians have developed a guidance system that allows the astronauts to dock at the ISS in just two (rather than three) orbits. This innovation was tested last April with the Progress spacecraft which refuelled the space station. 

The 3 passengers were thus reunited with the 3 other tenants on the station. The latter are due to return to Earth on October 22nd. 

This is the first Russian launch since the success of SpaceX on May 30th. This flight had put an end to nine years of Russian supremacy, which the Americans could hardly bear. The next SpaceX flight is scheduled for November carrying three Americans and one Japanese. The « war » of supremacy between these two countries is not over because the loss for the Russians since the success of SpaceX amounted to 80 million dollars that Russia used to charge to the United States for each flight.