PIEM le merveilleux dessinateur

PIEM le merveilleux dessinateur

PIEM le merveilleux dessinateur 150 150 Le blog de Philippe Buron-Pilâtre

🇫🇷 PIEM le merveilleux dessinateur 

Il a quitté ce monde un “12 novembre”, à l’âge de 93 ans, le jour de son anniversaire. PIEM, de son vrai nom Pierre Georges Marie de Barrigue de Montvallon était un dessinateur de talent. Sa renommée télévisuelle remonte aux années 1970 où il participe aux émissions de Jacques Martin et Pierre Desproges, avec notamment le Petit Rapporteur et la Lorgnette. Mais ce sont surtout ses dessins dans le Figaro dont on se souviendra lui cet ancien élève de l’Ecole des Beaux Arts. 

Pourquoi alors parler de lui ? Parce que notre rencontre familiale et aérostatique remonte aux années 1980. Il avait accepté de figurer parmi les membres du Comité national Pilâtre de Rozier, présidé par Jacques Petitjean, alors directeur de la communication de Primagaz. Au même titre que Marcel Jullian, Gérard de Sorval, Alain Decaux  et le Sénateur Bernard Parmentier. Un comité que j’avais créé pour participer aux manifestations du bicentenaire du premier vol humain par Jean-François Pilâtre de Rozier le 21 novembre 1783 et pour faire naître le premier challenge éponyme à Metz durant les fêtes de la Mirabelle. De 1983 à 1992, plus de cent ballons ont décollé chaque année du cœur de la ville de naissance de l’illustre pionnier des airs.  

Plus PIEM avait eu la délicatesse d’illustrer mon premier livre, “Aventures et Exploits en montgolfières”, consacré aux prouesses aérostatiques de Michel Arnould et Hélène Dorigny. Je n’avais pas réussi à le faire voler en ballon, mais nous avions conservé de forts liens. 
PIEM fait partie de ces merveilleuses personnes que j’ai croisées dans ma vie.



🇬🇧 PIEM the marvelous illustrator 

He left this world on « November 12 », at the age of 93, on his birthday. PIEM, whose real name was Pierre Georges Marie de Barrigue de Montvallon, was a talented cartoonist. His television fame goes back to the 1970s when he took part in the shows of Jacques Martin and Pierre Desproges, with notably the “Petit Rapporteur” and the “Lorgnette”. But it is above all his press cartoons in the Figaro that will be remembered. PIEM had been a graduate of the Ecole des Beaux Arts. 

So why a post about him? Because our family and aerostatic encounter goes back to the 1980s. He had accepted to join the members of the Pilâtre de Rozier National Committee, chaired by Jacques Petitjean, then director of communication at Primagaz. Along with Marcel Jullian, Gérard de Sorval, Alain Decaux and Senator Bernard Parmentier. A committee that I had created to take part in the events of the bicentenary of the first human flight by Jean-François Pilâtre de Rozier on November 21st 1783 and to create the first balloon gathering in Metz during the Mirabelle plum festival. From 1983 to 1992, the Pilâtre de Rozier Challenge has hosted more than a hundred balloons each year to take off from the heart of the city where the illustrious pioneer of the air was born.  

Plus PIEM had the delicacy to illustrate my first book, « Adventures and Exploits in hot-air balloons », dedicated to the aerostatic feats of Michel Arnould and Hélène Dorigny. I hadn’t managed to get him to fly in a balloon, but we had kept strong links.  

PIEM is one of those wonderful people I met in my life.