Il nous faut un avenir : Hisse et Haut !

Il nous faut un avenir : Hisse et Haut !

Il nous faut un avenir : Hisse et Haut ! 150 150 Le blog de Philippe Buron-Pilâtre

🇫🇷 Il nous faut un avenir : Hisse et Haut !

Que souhaiter pour cette nouvelle année, première de la 3ème décennie du 21è siècle ? Sans doute d’effacer les stigmates de 2020, la drôle d’année dont les affres nous poursuivent encore en ces premiers jours de janvier. Pour moi l’année 2021, c’est la 17è édition du #GEMAB. La continuité de ce pari un peu fou lancé à l’époque du bicentenaire de la révolution française, en 1989. Il y a 32 ans ! Une époque où tout semblait encore possible. De nombreuses manifestations initiées à cette époque sont encore bien en vie comme le Vendée Globe, les Eurocks de Belfort et tant d’autres. Mais il est évident que cette épée de Damoclès qu’est la pandémie nous rend particulièrement attentifs. Tout comme pour les obligations sécuritaires en matière d’attentats. Et dans un autre chapitre le Brexit qui rend perplexes nos amis Britanniques sur les possibilités de rejoindre notre territoire depuis le 1er janvier. A chaque édition, nous avons toujours trouvé des solutions. Après tout, ce n’est pas le premier virus auquel nous sommes confrontés. En début d’année, c’est toujours la période des vœux. Et celui  que nous formulons c’est celui d’un retour à meilleure situation. Allez, on y croit, “Hisse et Haut !” est notre slogan pour 2021.  


🇬🇧 We need a future: Aim High!

What to wish for this new year, the first of the 3rd decade of the 21st century? No doubt we wish to see the stigmata of 2020 erased, the strange year which still torments us in these first days of January. For me the year 2021 is the 17th edition of #GEMAB. The continuity of this crazy bet launched at the time of the bicentenary of the French Revolution in 1989. That was 32 years ago! A time when everything still seemed possible. Many events initiated at that time are still alive and well, such as the Vendée Globe, the Eurocks in Belfort and so many others. But it is obvious that this sword of Damocles that is the pandemic makes us particularly attentive. Just as for security obligations to prevent terrorist attacks. And in another chapter, the Brexit, which puzzles our British friends about the possibilities of reaching our territory since January 1st. We have ever found solutions. After all, this is not the first virus we have been confronted with. At the beginning of the year, it is always the time of wishes. And the one we make is that of a return to a better situation. Come on, we believe in it, « Aim high! » is our slogan for 2021.