Rien ne va plus pour Boeing

Rien ne va plus pour Boeing

Rien ne va plus pour Boeing 150 150 Le blog de Philippe Buron-Pilâtre

🇫🇷 Rien ne va plus pour Boeing

Boeing au cœur de la tourmente. Entre la réduction du nombre de passagers commerciaux dans le monde pour fait de Covid, les soucis depuis deux ans avec le B737 MAX, voici arriver les problèmes de moteur sur le mythique triple 7 (B777). Sans compter que dans la course à l’Espace, Elon Musk a pris un considérable avance sur Boeing.

L’autre constructeur mondial est européen. Il s’agit d’Airbus qui ne semble pas profiter de cette crise de confiance, même si tous les maux ne sont pas identiques pour Boeing. Dans le cas récent des B777, le problème incriminé concerne les moteurs qui équipent l’avion. Rappelons qu’en 2019, les deux crashes des B737 MAX avaient fait 346 morts.

Plus d’une centaine de  B777 ont été mis au sol dans le monde après l’incendie d’un moteur la semaine dernière. L’avion a pu se poser sans problème et aucun blessé n’est à déplorer. Seuls des morceaux du moteur se sont répandus sur une zone résidentielle de la ville de Denver (USA). 

Crise médiatique, occasion rêvée pour les compagnies aériennes victimes de la pandémie pour décommander ou repousser des achats ?  Le secteur aérien n’en finit plus de compter les milliards de déficits. L’aviation est à un tournant avec les profondes mutations environnementales et énergétiques nécessaires. Mais elle fait toujours rêver. Après la tempête viendra bien le retour à meilleure fortune. La grande famille de l’aéronautique attend cela avec impatience.


🇬🇧 Nothing is going right for Boeing

Boeing at the heart of the turmoil. Between the reduction in the number of commercial passengers in the world because of Covid, and the problems with the B737 MAX over the past two years, here come the engine problems on the mythical triple 7 (B777). Not to mention that in the race for space, Elon Musk has taken a considerable lead over Boeing.

The other world manufacturer is European. It’s Airbus, which doesn’t seem to be benefiting from this crisis of confidence, even if all the problems are not the same for Boeing.

In the recent case of the B777s, the problem comes from the engines powering the aircraft. In 2019, the two crashes of the 737 MAX had claimed 346 lives. More than one hundred B777s were grounded worldwide after an engine fire last week. The aircraft landed without any problems and no injuries were reported. Only parts of the engine spilled over a residential area in the city of Denver (USA). 

Media crisis, a perfect opportunity for airlines victims of the pandemic to cancel or postpone purchases?  The airline industry is counting billions of deficits. Aviation is at a turning point with the profound environmental and energy changes needed. But it is still a dream come true. After the storm, a return to better fortune shall come. The great aeronautics family is eagerly awaiting this.