Il y a une lumière au bout du tunnel

Il y a une lumière au bout du tunnel

Il y a une lumière au bout du tunnel 150 150 Le blog de Philippe Buron-Pilâtre

🇫🇷 Il y a une lumière au bout du tunnel

Depuis plus d’un an, la morosité, voire une forme de détresse, s’est doucement installée en raison de la pandémie. Absence de vision à court et moyen terme. Confinement, ouverture, reconfinement, virus, vaccin, masque, gestes barrières. De longs mois d’enfermement peu propices aux rêves, à la liberté. Et puis arrive ce mois de mars où l’on commence à respirer, à croire en un meilleur avenir. Nous, nous n’avons jamais perdu espoir depuis octobre 2019. Nous savons qu’il faut tout boucler pour être prêts le 22 juillet à 09h00, heure à laquelle arrivent les premiers pilotes de montgolfières pour leur inscription. Méthode Coué ou irrésistible envie d’y croire ? L’équipe aux commandes du vaisseau #GEMAB21 navigue depuis près de 15 mois parfois par gros temps, mais toujours avec détermination. Plus que quatre mois de cahiers des charges, de plans, de règlements, de contacts, de réunions, de préparation avant d’arriver à bon port. Sur les mers ou dans les airs, le principal c’est de bien gérer la pré-vol pour que tout se passe au mieux. Nous nous y employons.


🇬🇧 There is a light at the end of the tunnel

For more than a year now, the pandemic has been slowly but surely causing gloom and even distress. Lack of vision in the short and medium term. Confinement, opening, reconfinement, virus, vaccine, mask, social distancing. Those long months of confinement were not conducive to dreams and freedom. And then comes March when we begin to breathe, to believe in a better future. We have never lost hope since October 2019. We know that we have to complete everything to be ready on July 22nd at 9:00 am, the time when the first balloonists will arrive for check-in. Coué method or irresistible desire to believe in it? The team at the helm of the #GEMAB21 starship has been navigated for nearly 15 months, sometimes in heavy weather, but always with determination. More four months still, working on specifications, plans, regulations, contacts, meetings, preparation before reaching the desired port. On the seas or in the air, the main thing is to handle the preflight check to make sure that everything goes as smoothly as possible. We work on it!