L’aéronautique et le spatial : au delà du principe de précaution

L’aéronautique et le spatial : au delà du principe de précaution

L’aéronautique et le spatial : au delà du principe de précaution 150 150 Le blog de Philippe Buron-Pilâtre

🇫🇷 L’aéronautique et le spatial : au delà du principe de précaution

L’aéronautique et le spatial sont des domaines où les pionniers sont devenus de véritables légendes. A une époque où le principe de précaution n’avait pas encore cloué au sol ces héros. Dans le monde d’aujourd’hui ultra protégé où l’on vous garantit pratiquement l’immortalité, il ne fait pas bon expérimenter. Des Pilâtre de Rozier, Youri Gagarine, Chuck Yeager, pourraient-ils encore s’élancer vers l’inconnu, risquer leurs vies pour le développement des technologies et des sciences ? Les politiques, les juristes, les assureurs n’interdiraient ils pas l’exploit au nom de ce fameux principe de précaution ? Il ne s’agit pas d’encourager les têtes brûlées, mais d’admettre que le risque est inhérent à la vie. Il y a moins de dix ans avec le développement des startups dans le monde de l’économie, j’avais osé croire que la disruption pourrait redonner des “c….s” au monde apeuré des 20ème et 21ème siècles. Eh bien non, la pandémie est le meilleur exemple que cette terreur est terriblement présente et annihile la planète. Statistiquement on meurt plus souvent dans son lit qu’en tentant d’escalader une montagne. S’il est vrai que l’on ne peut pas demander à tout le monde de risquer sa vie, son patrimoine, que diable, ayons le courage de nous dépasser pour faire avancer cette société. Et surtout arrêtons de critiquer celles et ceux qui osent !


🇬🇧 Aviation and space: beyond the precautionary principle

Aviation and space are fields where the pioneers have become true legends. A time when the precautionary principle had not yet grounded these heroes. In today’s ultra-protected world where you are practically guaranteed immortality, it is not easy to experiment. Could Pilâtre de Rozier, Youri Gagarine, Chuck Yeager, still take off towards the unknown, risk their lives for the development of technologies and sciences? Wouldn’t politicians, lawyers and insurers forbid this endeavour in the name of the famous precautionary principle? It is not a question of encouraging hotheads, but of admitting that risk is inherent to life. Less than ten years ago, with the development of startups in the economic world, I dared to believe that disruption could give back « b….s » to the frightened world of the 20th and 21st centuries. Well no, the pandemic is the best example that this terror is still terribly present and is annihilating the planet. Statistically we die more often in bed than trying to climb a mountain. For sure, we can’t ask everyone to risk their life, their estate, but what the hell, let’s have the courage to surpass ourselves to make this society progress. And above all let’s stop criticizing those who dare!

Un commentaire
  • Et même lorsque quelqu’un ose exprimer une opinion ou poser une question qui dérange, c’est tellement plus simple de le taxer de conspirationniste.
    Au moins, Emmanuel aura eu l’occasion de mettre en pratique l’enseignement sur la communication en temps de crise.
    Hisse et haut!