La nouvelle réglementation sur les manifestations aériennes a oublié le Père Noël

La nouvelle réglementation sur les manifestations aériennes a oublié le Père Noël

La nouvelle réglementation sur les manifestations aériennes a oublié le Père Noël 150 150 Le blog de Philippe Buron-Pilâtre

🇫🇷 La nouvelle réglementation sur les manifestations aériennes a oublié le Père Noël

La bonne vieille réglementation de 1996 sur l’organisation des manifestations aériennes n’est plus. Elle vient d’être remplacée par celle de novembre 2021. Et ne dites plus manifestations aériennes, mais spectacles aériens, c’est la nouvelle appellation. Dans l’espoir que le Ministère des Transports n’ait pas envie de se rapprocher de celui de la Culture pour gérer ce dossier. Quoiqu’il en soit, on ne va pas parler des 39 pages qui règlent désormais le sort des spectacles aériens. Mais en cette période de Noël, de se poser la question de savoir si le traîneau du Père Noël ne bénéficie pas d’une exception. On n’a jamais vu son immatriculation, on ne sait pas si le Père Noël dispose d’une licence de pilote et qui désormais s’occupe du renouvellement de ses compétences. Est ce que l’OSAC est chargée de vérifier l’état du matériel et la bonne nourriture des rennes. Et comme ses déplacements font appel au public, qui délivre l’autorisation ? Avec la réforme des licences européennes et la nouvelle réglementation des spectacles aériens, ce dossier me semble être un énorme trou dans la raquette pour une administration qui veut tout régenter. Bon sur ce, bonnes fêtes de fin d’année. 


🇬🇧 The new air show regulation has forgotten Santa Claus

The good old 1996 regulation on the organization of aerial meetings is no more. It has just been replaced in November 2021. We don’t talk about “aerial meeting” anymore, but “air show” is the new name. In the hope that the Ministry of Transport does not want to get closer to the Ministry of Culture to manage this file. Anyway, we are not going to talk about the 39 pages that now regulate the fate of air shows. But in this Christmas period, we have to ask ourselves if Santa’s sleigh does not benefit from an exception. We have never seen his registration, we don’t know if Santa has a pilot’s license and who is in charge of renewing his skills. Is the OSAC in charge of checking the state of the material and the good food of the reindeers. And as its trips involve the public, who issues the authorization? With the reform of the European licenses and the new regulation of the air shows, this file seems to me to be a huge hole in the racket for an administration which wants to regulate everything. On that note, happy holidays.